Mentalisme

Vous recherchez un mentaliste ? Demandez un devis via la rubrique contact !

Définition du mentalisme

Selon le dictionnaire Larousse, le mentalisme se définit comme une « conception selon laquelle la psychologie a pour objet d’étude les divers  états de conscience et sa méthode privilégiée l’introspection.« . Le célèbre dictionnaire désigne également sous le nom de mentalisme l’ « attitude de ceux qui, dans un système linguistique, considèrent le contenu comme élément déterminant de l’expression, et font de la linguistique une partie de la psychologie. »

Pour être plus précis, le mentalisme est une branche de la prestidigitation qui a pour objectif de simuler des capacités des capacités cérébrales hors du commun. Le mentaliste est censé posséder des capacités hors-normes dans des domaines très variés : psychométrie, divination, prédiction, coïncidences, lecture de pensée…Le mentalisme ébranle les certitudes et toute explication rationnelle.

Magie mentale et mentalisme

Quel distinguo faire également entre la magie mentale et le mentalisme ? La magie mentale, c’est quand l’illusionniste réalise un tour de magie comme une prédiction ou une lecture de pensée. La magie mentale est perçue comme un tour de magie, sans pour autant être une expérience extraordinaire.
En revanche, dès que le magicien perturbe le spectateur, le bouscule dans ces certitudes les plus profondes, parvient à le faire douter de ses propres capacités, alors on parle de mentalisme.

Le mentaliste instaure une ambiance, utilise ses capacités intellectuelles via de la mémorisation ou des calculs mentaux, ainsi que de la psychologie, afin de faire croire en un pouvoir inédit. L’objectif est de divertir et de troubler l’assistance, et de manière plus générale de faire douter des capacités des spectateurs, notamment sur les facultés de leur cerveau.

Les grandes familles du mentalisme

Le mentalisme, branche à part dans le domaine de la prestidigitation, peut à son tour être scindé en plusieurs grandes familles :

  • La prédiction : « gouverner, c’est prévoir ». En d’autres termes, le mentaliste essaie d’anticiper l’avenir. Il essaie de prévoir à l’avance, via une prédiction, quel sera le choix du spectateur.

    Prédiction

    Prédiction

  • La télépathie : d’un point de vue étymologique ce mot est d’origine anglaise. Il peut se scinder en deux. « Tele » signifie à distance. Et « Pathy » « affection ». La télépathie désigne le transfert de pensée d’une personne à une autre, sans communication verbale, ni visuelle. Mise en évidence par le physicien anglais Frederic William Henry Myers (1843 – 1901), la télépathie n’a pas été corroborée par le monde scientifique. Parmi les grands artistes ayant utilisé la télépathie en spectacle citons le couple Myr et Myroska, ainsi que plus récemment Gary Kurtz.
Télépathie

Télépathie

  • La PNL, programmation neurolinguistique : mise au point en 1972 par John Grinder, docteur en linguistique et spécialiste en psychologie cognitive, la programmation neurolinguistique a été créée en se basant sur les travaux de Virginia Satir (1916-1988), auteur américaine pionnière de la thérapie familiale, Milton Erickson (1901-1980), docteur en linguistique et spécialiste en psychologie cognitive ainsi que Richard Bandler, créateur d’origine américaine, à l’origine de l’ingénierie conceptuelle du génie humain. Sous ce terme en trois lettres, la PNL recouvre un nombre conséquent de techniques de développement personnel qui permet à ses pratiquants de mieux communiquer avec leurs proches. La programmation neurolinguistique se concentre exclusivement sur nos réactions, mettant de côté l’origine de nos comportements. Appliqué au domaine du mentalisme, la programmation neurolinguistique permet à l’illusionniste d’attirer le spectateur vers un terrain propice et choisit.
PNL, programmation neurolinguistique

PNL, programmation neurolinguistique

  • Le Cold Reading : c’est là encore un mot d’origine anglo-saxonne, qui signifie littéralement « lecture à froid ». Le « Cold Reading » est un habile assemblage de plusieurs sciences : le langage non verbal, la sociologie, la psychologie. La manière dont nous habillons, notre parfum, nos gestes trahissent considérablement notre personnalité. Cela en fait une arme redoutable pour le mentaliste ! Très utilisée également dans le domaine des voyants, ce recueil d’informations auprès du spectateurs permet au mentaliste de faire mouche par la suite.
Cold Reading

Cold Reading

  • Le Hot Reading : après le Cold Reading, place au Hot Reading ! Soit son exact contraire :  » lecture à chaud ». Plus connue dans le domaine du mentalisme sous le terme de pre-show, cette phase permet de récolter avant le spectacle de récolter des informations précieuses qui seront utilisées de manière subtile par la suite. Cette technique est notamment utilisée par les voyants, qui après avoir posé innocemment quelques questions, réutiliseront ces éléments pour servir à leur client le discours qu’ils souhaitent entendre ! De quoi fidéliser la clientèle.
  • L’ultramémoire : faire croire au public que l’on mémoriser un livre entier, réaliser des calculs mentaux prodigieux…Voilà quelques effets désignés par le terme d’ultramémoire. La clairvoyance : plus connue sous le terme de divination, ce moyen de perception permet de voir dans une forme de lucidité, tour à tour des objets, des personnes ou même des événements. Parmi les clairvoyants célèbres citons Edgar Cayce (1877-1945).
  • La précognition : proche de la prédiction, la précognition désigne la connaissance événements et de faits avérés, bien avant qu’ils ne se produisent. La précognition se base principalement sur des effets de mise en scène.
Ultramémoire

Ultramémoire

  • La télékinésie : le terme de télékinésie désigne le pouvoir de déplacer des objets, les déformer, les casser à distance. Le mentaliste démontre à cette occasion son pouvoir sur la matière. Parmi les mentalistes ayant popularisé la télékinésie, le très controversé mentaliste israélien Uri Geller.
    L’hypnose : popularisée ces dernières années par Messmer, l’hypnose connait un regain d’intérêt. Il consiste à faire pénétrer le spectateur dans un état altéré de conscience, entre rêve et réalité. C’est le médecin allemand Franz Anton Messmer (1734-1815) qui inventa ce terme. Franz Anton Messmer fût par ailleurs à l’origine de la théorie du magnétisme animal.
Télékinésie

Télékinésie

  • L’intuition : étymologiquement, le terme d’intuition vient des mots intuition « image réfléchie dans un miroir » et intueri. « In » signifiant « dans » et tueri « contempler ». On comprend dès lors que l’intuition recouvre une dimension très personnelle, qui permet au mentaliste de « regarder à l’intérieur » du spectateur. Une faculté de discernement de l’esprit.
Intuition

Intuition

  • La synchronicité : « le hasard fait bien les choses » comme le veut l’adage populaire. Il vous est sans doute arrivé plusieurs fois dans votre vie de penser à quelqu’un et de le croiser quelques minutes plus tard. Autre coïncidence troublante : vous dites la même chose que votre voisin. Le mentaliste utilise ces faits hasardeux pour faire croire qu’il s’agit là de signes du destin. Un phénomène auquel se sont intéressés de nombreux scientifiques, à l’instar de Carl Gustave Jung (1875-1961), médecin psychiatre helvète. Ce dernier établit clairement que l’apparition simultanée de deux événements qui ne présente pas de lien de causalité est un fait avéré.
Synchronicité

Synchronicité

  • Le calcul mental : le mentaliste est capable de réaliser des additions et autres opérations mathématiques plus rapidement qu’une calculette. Disciple de Pythagore, l’allemand Cornelius Agrippa (1496-1535), pratique la « magie céleste » basée sur les nombres qu’il considérait les nombres comme des symboles de vibrations régissant l’Univers. Il était convaincu que l’espace était en état de vibration permanente. Cornelius Agrippa mèna de nombreux travaux en ce sens avec son confrère Wolfang Pauli (1900-1958), prix Nobel en 1945 et père de la physique quantique. Ensemble ils déterminèrent que deux évènements peuvent être liés par un principe de correspondance, grâce à une forme d’inconscient collectif. Du pain bénit pour les mentalistes ! A leur suite, Gordon Gallup, biopsychologue américain, mit au point une mesure de la conscience de soi, sous la dénomination de  » test du miroir ». Lors de ces expériences, le scientifique exposait des animaux à leurs propres reflets. Certains animaux avaient alors une conscience d’eux-mêmes comme les dauphins ou les éléphants.
Calcul mental

Calcul mental

 

Share Button
Magicien H

Magicien illusionniste Lyon

Tel : 06 03 11 60 54
Mail : herve.troccaz(at)orange.fr
Nous suivre sur :    

Membre du Magic Circle / Member of the Magic CircleMagicien professionnel lyon

Le blog de la magie – Actualités

Voulez-Vous Grand Lyon Voulez-Vous Grand Lyon est un cabaret situé à Anse. Le nom fait référence à la chanson d’ABBA, « Voulez-Vous ».…

Vous recherchez un magicien illusionniste mentaliste pour un repas d’entreprise, une inauguration de locaux, un lancement de produit, un cocktail ou un séminaire ? Hervé Troccaz se tient à…